Elections au CA 2010

Notre liste pour les élections du 16 Novembre 2010 :

Arsène (élu)
1A FG
Démocratisation

Anne-Lise (élue)
4A Master PES
Questions pédagogiques

Tristan (élu)
2A FG
Frais d’inscription

Enzo  (élu)
4A Master PES
Maquettes pédagogiques

Marthe-Louise (élue)
1A FIFA
Questions de sociétés et féminisme

Alex 
2A FG
Élu sortant / Déménagement

Lisa
1A FIFA
Co-responsable Écolocampus

Pablo 
1A FG
Vie étudiante

Simon 
4A FIFA
Échanges internationaux

Notre programme :

Un projet au niveau national et au niveau local

L`UNEF, en tant que premier syndicat étudiant, a un projet national pour l`enseignement supérieur: elle défend en effet un enseignement supérieur public, gratuit, laïque, de qualité, ouvert à tous et permettant la réussite de tous.
En adéquation avec ce projet national et avec sa mission de défense collective et individuelle des étudiants, l`UNEF a des propositions concrètes à faire pour les étudiants de l`IEP de Lille.

Contre la sélection et pour une démocratisation et une massification: ouvrir le plus possible l`IEP dans un cadre qui reste -malgré nous- sélectif

L`UNEF s`est toujours opposée au principe de sélection dans l`enseignement supérieur car dès qu`il y a une sélection, il y a une sélection économique et sociale. Le seul principe valable est celui-ci: si on a son année, on a le droit de passer dans l`année supérieure. A court terme, nous regrettons de voir l`IEP rester dans un cadre sélectif mais ce n`est pas une fatalité et nous pouvons, grâce à des mesures concrètes, desserrer cette sélection:

–> en augmentant le nombre d`étudiants
–> en créant de nouvelles voies d`accès à l`IEP pour diversifier l`origine des étudiants
–> en modifiant les épreuves(et notamment celles de langues) aux concours qui sont discriminantes pour les étudiants issus d`un cursus universitaire et qui favorisent les étudians issus de classes préparatoires ou de prépas privées
–> en augmentant le nombre de sites pour passer le concours commun des 6 IEP d`entrée en 1ère année pour déjouer les logiques centralisatrices
–> en baissant les frais d`inscription aux concours et notamment au concours d`entrée en PrepENA (110 euros aujourd’hui pour les non-boursiers pour un QCM de 2h) pour éviter l`auto-censure des candidats potentiels
–> en élargissant le programme PEI: au niveau du nombre d`étudiants et et aussi au niveau territorial, en ne recherchant pas nécessairement les « meilleurs » candidats et en améliorer la communication autour des IEP et du programme dans tous les lycées
–> en envoyant à tous les candidats aux concours d`entrée une méthodologie détaillée des épreuves et des corrigés des épreuves précédentes

lutter contre l`augmentation des frais d`inscription sous toutes ses formes et se rapprocher le plus possible de la gratuité

L`UNEF a toujours défendu un enseignement supérieur gratuit qui est la condition sine qua non de sa démocratisation réelle. C`est pourquoi l`UNEF s`oppose à l`augmentation des frais d`inscription sous toutes ses formes, les frais progressifs dits « droits modulés » en faisant partie.

Nous proposons donc :
–>la baisse des frais d`inscription à l`IEP (retour au niveau de 2009/2010), la renégociation des accords pour la FIFB
–>le rejet des frais d`inscription progressifs ou « droits modulés »
–>la mise en place d`un échelonnement des frais d`inscription sur 2 semestres ou sur 3 trimestres
–>la suppression des frais illégaux payés par les non-boursiers

Quel budget au service des étudiants?

Nous ne nierons pas ici les difficultés financières (qui sont cependant à relativiser) mais nous pensons que la solution de facilité qui consiste à prendre l`argent dont on a besoin dans la proche des étudiants n`est pas la bonne.

L`UNEF se bat chaque jour pour que l`Etat donne plus à l`enseignement supérieur et pour que ce budget soit correctement réparti entre les filières et les établissements. La lutte passe parfois, quand l`Etat est sourd aux demandes d`un établissement, par le refus du budget en Conseil d`Administration. Cela a permis par exemple à l`université d`Evry d`obtenir plus de 6% de budget en plus.

–> L`UNEF s`engage à négocier un budget privilégiant l`accès et la réussite de tous à l`IEP et non les dépenses de communication qui sont exorbitantes à l`IEP.
–> Si l`IEP n`est pas assez doté pour garantir la démocratisation et la réussite de tous, l`UNEF s`engage à faire rejeter le budget pour obtenir plus de fonds comme elle l`a fait dans d`autres universités(Paris XIII, Evry, Littoral-Côte d`OPale)

Déjouer la logique de concurrence entre les IEP

La concurrence et l`attractivité ont toujours été les arguments avancés par ceux qui voulaient réduire les droits étudiants, la démocratie étudiante ou mettre fin à la démocratisation de l`enseignement supérieur. Il faut garantir l`unité de l`enseignement supérieur et notamment l`égalité des filières et des établissements devant l`Etat en terme de financement mais aussi de reconnaissance des diplômes.
Au niveau des IEP, nous encourageons le développement de liens (concours commun par exemple) pour aboutir à un diplôme commun.

Nous proposons, pour renforcer ces liens:
–> de mutualiser les offres de masters au niveau national, ce qui permettrait un élargissement de cette offre
–>une meilleure démocratie au niveau des relations entre les IEP: la possibilité de rencontres entre les élus et de réunion des conseils.

Développer les liens avec l`université pour contourner la sélection

Dans l’optique de l’unification de l’enseignement supérieur, nous défendons le resserrement des liens avec l`université pour, à terme, déjouer la logique de sélection à l`IEP.

Nous proposons pour renforcer ces liens:
–> de créer davantage de double masters qui seraient ouverts aux étudiants de l`IEP mais aux autres étudiants de l`université partenaire
–> de prôner, au sein des conseils des universités, la création de préparations aux concours ouvertes à tous sous la forme de cours supplémentaires
–> d`ouvrir les séminaires d`ouverture à tous les étudiants des universités lilloises, d`organiser des séminaires communs et de proposer, en guise de séminaires, des cours dans les universités lilloises aux étudiants de l`IEP

Garantir l`autonomie des étudiants

L`UNEF s`est toujours positionnée pour une autonomie économique et intellectuelle plus grande des étudiants vis-à-vis de leur famille. C`est pourquoi nous défendons un projet d`allocation d`autonomie au niveau national ainsi que l`augmentation des aides sociales accordées aux étudiants (acquisition d’un demi mois de bourse en septembre par exemple).

Nous proposons, au niveau de l`IEP:
–> d`élargir le fond d`aide de l`IEP
–> d`améliorer la communication et la lisibilité autour de ce fond d`aide
–> de créer un fond de soutien pour les étudiants en masters qui ont de nombreux frais (déplacement notamment) lors de la rédaction de leur mémoire

Une meilleure pédagogie

En terme de pédagogie, l`UNEF s’engage depuis longtemps pour un encadrement pédagogique élevé et pour une pluridisciplinarité importante à l`université. Dans le cadre de l’IEP, la pédagogie est en avance sur bien des universités (notamment Lille 2…), mais pour autant elle peut encore être améliorée.

Nous proposons :
–> Le plus de conférences de méthode et le moins de cours magistraux possible
–>Amphi à 300 maximum, conférences de méthode à 20 maximum

Une évaluation au service de la pédagogie

L`évaluation ne doit pas être un moyen de sélectionner les étudiants mais de sanctionner l`acquisition de connaissances ou de compétences. En ce sens les examens terminaux ne sont pas la meilleure solution.
Nous pensons qu’il faut favoriser le contrôle continu aux dépends d`examens terminaux couperets en rééquilibrant les maquettes (notamment celle de 1A). Certes les professeurs assurant les conférences de méthode ne sont pas les mêmes pour tout le monde, mais tous sont obligés de donner plusieurs notes aux étudiants, ce qui est pédagogiquement bien plus viable qu’un examen couperet.
De plus, il faut bien admettre qu’à l’IEP l’organisation des années est incompréhensible. Il faut donc rendre cette organisation plus lisible et plus claire tout en sauvegardant la pluridisciplinarité.

Nous proposons:
–>de garantir la capitalisation des unités acquises lors d`un redoublement,
–>de garantir la compensation au sein de toutes les unités d`enseignements à 10/20
–>de garantir la compensation entre les unités
–>de garantir des rattrapages pour toutes les épreuves (même pour le contrôle continu)


Quelle politique des masters pour quel IEP?

L`IEP a lancé cette année un grand chantier: la réforme des masters. Son objectif: rendre l`offre de masters lisible par les étudiants et les employeurs. Mais cette réforme, dont l`objectif est compréhensible et qui avait été réclamée par les étudiants, ne doit pas cependant être détournée pour évincer certaines filières (notamment la recherche) et transformer l’IEP en une « business school ».

Il faut poser des conditions à cette réforme:
–>ne pas sélectionner l´es étudiants à l`entrée en Master
–>construire une offre nationale entre les IEP
–>proposer des masters dans tous les domaines: il n`est pas question d`accepter la supression de certaines filières
–>garantir la survie des masters de recherche qui seront mutualisés avec d`autres universités: pas de disparition de filières
–>ne pas laisser des entreprises subventionner des masters dans un souci d`objectivité, d`esprit critique et d`autonomie intellectuelle
–>faire de la PrepENA un master comme les autres

vie pratique à l`IEP

L`une des missions du syndicat est d`améliorer les conditions d`étude des étudiants. Cela passe par des propositions sur la vie pratique à l`IEP :

–>demander une meilleure diversité à la cafétéria CROUS
–>instaurer un système de quota de photocopies par étudiant
–>installer un second photocopieur
–>installer des multiprises(ou réfléchir à un système de prêt) dans certaines salles en attendant le déménagement
–>améliorer le système wifi de l`IEP
–>développer l`intranet: un site au service des étudiants (plus de documents de cours en ligne, accès libre au campus virtuel, système de mutualisation des notes de cours) et non de l`attractivité internationale
–>à la BU, pour les prêts en « premier cycle » (1A, 2A et 3FIFA), passer de 4 livres pour 7 jours à 5 livres pour 7 jours
–>baisser les frais pour les prêt entre bibliothèques non lilloises (notamment pour les étudiants en masters)

Lutter contre les discriminations

La lutte contre les discriminations est un combat de tous les instants. Depuis des années, ce thème est un cheval de bataillle de l’UNEF. Si l’IEP fait des efforts considérables en matière d’égalité, il est nécessaire de rappeler certains principes et d’en faire un peu plus.

Il faudrait ainsi :
–> Sensibiliser les étudiants aux luttes contre les discriminations, particulièrement le sexisme afin d’éviter l’autocensure dans l’orientation universitaire et professionnelle.
–>Améliorer l’accessibilité des cours pour les handicapés et déficients visuels/auditifs.

L’écologie à l’IEP

La liste unitaire syndicale et écologiste a aussi l`ambition d`appliquer des principes écologiques au sein ¤même de l`IEP et cela passe par plusieurs propositions concrètes comme l`installation d`un système de tri sélectif généralisé au sein de l`IEP, la mise à disposition de papier recyclé pour les photocopies ou les normes HQE pour le futur bâtiment.

Garantir un tissu associatif dynamique

Le tissu associatif à l`IEP est dynamique et nous considérons que c`est une richesse car cela apporte beaucoup aux étudiants. Il faut donc garantir le dynamisme associatif et le défendre.

Nous demandons:
–>la garantie d`un certain budget pour la vie associative
–>la subvention de toute les association qui propose des projets complets et bénéfiques pour tous les étudiants
–>de ne pas « casser » des projets en retirant des subventions: d`où notre soutien entier au BDS
–>une réflexion sur l`organisation d`un temps associatif une demi journée par semaine

Le déménagement

Le déménagement de l`IEP est nécessaire. Même si il est regrettable que nous quittions un quartier populaire pour un quartier plus huppé, nous ne pouvons nier que l`état du bâtiment ne nous permet plus d`étudier dans de bonnes conditions. Néanmoins il faut poser des conditions à ce déménagement:

–>Des locaux accessibles pour les handicapés(ascenseur, couloirs lumineux et assez larges).
–>Des locaux suffisamment grand pour accueillir plus d`étudiants.
–>Des locaux permettant d`accueillir le tissu associatif, syndical et politique de l`IEP avec des bureaux réservés
–>Des locaux aux normes HQE
–>Un bâtiment écologique: ampoules basse-consommation, tri sélectif généralisé, une température intérieure raisonnable

Des élu(e)s au service des étudiants

Les élu(e)s de la liste unitaire syndicale et écologiste sont au service des étudiants qui leur donnent un mandat. Ils ont donc le devoir de les informer sur les dossiers débattus en CA et de justifier leurs votes.

Nous nous engageons:
–> à ouvrir une newsletter des élus UNEF/EcoloCampus pour informer les étudiants et expliquer les votes en CA
–> à garantir des permanences hebdomadaires au sein du local de l`UNEF à l`IEP
–> à organiser des débats et des conférences tout au long de l`année sur l`enseignement supérieur et la recherche, et plus largement sur des questions de société telles que le féminisme ou les LGBTphobies.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s